Antoine Bloch NettyCommuniquer ou rester terré pendant le confinement ? Le dilemme est cornélien pour les agences immobilières ! Entre l’envie de tout couper pour préserver sa trésorerie et la tentation de conserver les budgets pour être toujours visible de ses prospects et clients, difficile d’y voir clair.

Nous avons donc posé la question à Antoine Bloch, le directeur webmarketing chez Netty. Stratégie, supports et accompagnement de la reprise, il nous donne les clés pour bien communiquer pendant le confinement.

 

Edmond – Comment fixer sa ligne de conduite en termes d’investissement marketing pendant le confinement ?

Antoine Bloch, Netty –  Le premier point à clarifier pour sa stratégie et prendre les bonnes décisions est : l’estimation de la durée réelle du confinement. En la matière il vaut mieux être pessimiste pour limiter les mauvaises surprises. Je suggère de tabler sur une reprise début, voir mi-mai. Si le blocage prend fin plus tôt ce sera tant mieux, mais au moins vous aurez évité le pire si le confinement se prolonge.

Le second point à analyser en détails avant d’affiner sa stratégie c’est d’évaluer l’état de la trésorerie.
Il va sans dire qu’une entreprise (agence, réseaux, agents commerciaux) ayant des réserves importantes devra prendre des décisions radicalement différentes d’une structure sans réserve notables qui doit donc, plus que jamais, lutter pour la survie de son entreprise.

Doit-on continuer à diffuser les annonces des biens en mandat ?

Les visites de biens sont limitées, donc diffuser des annonces n’a jamais été aussi peu rentable.
C’est le moment de faire une sélection des annonces diffusées pour limiter les coûts de diffusion.

Le choix va se faire au cas par cas, en fonction de la qualité du mandat (rapport qualité/prix, demande sur le secteur, durée restante, etc.)

Cependant, en cette période, de nombreux portails proposent des offres. Il y a donc des opportunités pour continuer de diffuser à moindres coûts.

Enfin, pour ceux diffusant sur de nombreux portails, la période est propice pour faire le ménage afin de ne conserver que les plus rentables. Le logiciel Netty Boost permet par exemple d’aider les professionnels de l’immobilier à évaluer cette rentabilité avec la fonctionnalité d’analyse des contacts passerelles. N’hésitez pas à vous rendre sur notre site pour en savoir plus à propos de cet outil.

Cela libère du temps investir les réseaux sociaux…

C’est clairement le moment de communiquer sur les réseaux B2C. Nous conseillons de continuer d’occuper le terrain sur Facebook, et même d’intensifier sa présence, dans la mesure ou la fréquentation sur les réseaux est en hausse. Mais la stratégie doit s’adapter à la situation.

Concrètement, vous pouvez par exemple créer un post pour chaque cible de prospects (vendeurs, acquéreurs, collaborateurs). L’idée est de communiquer avec un discours adapté au contexte actuel, pour chaque cible, en fonction de ce que propose l’agence. L’important, c’est de rassurer vos potentiels prospects et de ne pas les laisser dans le flou !

Dans un second temps, il est effectivement pertinent de booster ces posts, dans la mesure où la trésorerie le permet. Mais plus que jamais, il convient d’analyser rapidement les résultats pour décider de continuer ou non la diffusion publicitaire. Et ainsi, optimiser le retour sur investissement pour chaque euro dépensé.

Comment rester visible avec un budget limité ?

Le meilleur moyen de rester visible sans budget est de se former sur le webmarketing, et notamment au community-management. Aujourd’hui, cela implique de nombreuses compétences, rédaction de post, illustration, réalisation de vidéo, gestion publicitaire, etc. Bonne nouvelle : de nombreuses ressources sont disponibles en ligne, ce qui permet à chacun de se pencher gratuitement sur le sujet.

Au-delà du community-management, d’autres moyens permettent d’améliorer sa visibilité en ligne à moindre coût. Le plus efficace étant de faire levier sur les outils gratuits comme Google My Business, Google Analytics ou encore la Search Console (pour les plus geeks).

Si vous ne souhaitez pas vous en occuper, vous pouvez déléguer cette partie à un partenaire. Chez Netty, par exemple, nous proposons désormais une prestation de gestion des réseaux sociaux, qui vient compléter notre offre de gestion des publicités en ligne et de référencement naturel.
À partir de quand réinvestir dans la communication digitale ?

Il est important de se tenir prêt pour la reprise, qui arrivera à coup sûr. Dans le cas de l’immobilier, la plupart des projets sont simplement reportés à la fin du confinement. Il faut faire la différence avec d’autres industries pour lesquelles la situation est critique. Pour certains il n’y aura pas de report de business, mais juste des pertes sèches, a priori irrattrapables, comme c’est le cas dans les secteurs de l’événementiel ou le voyage par exemple.

Cette crise risque d’impacter les prix de l’immobilier de manière hétérogène. Les particuliers seront donc amenés à demander plus massivement l’aide des professionnels de l’immobilier, pour réaliser des estimations plus précises que celles des logiciels d’estimations automatiques. Mon conseil est de maintenir une présence en ligne pendant le confinement, en orientant le budget vers l’information et la notoriété.

Puis si la trésorerie le permet, de se tenir prêt à investir considérablement en publicité, au moment du rebond. De cette façon, on profite le plus possible de cette période de « fin de guerre », qui sera d’une intensité sans pareille pour les agents immobiliers ayant bien anticipé la reprise.

Sur le même thème
Optimiser la trésorerie de votre agence immobilière pendant la crise

Avec le confinement, c’est toute l’activité des agences immobilières qui ralentit. Une période délicate en Lire la suite

Quelle indemnisation pour les négociateurs & mandataires immobiliers ?

Le confinement : une période difficile pour les patrons d’agences, mais également pour leurs négociateurs, Lire la suite

1/3 des adhérents de Fnaim ont moins de 30 jours de trésorerie devant eux

  38% de agences disposant de moins de 30 jours de trésorerie devant elles, 400 Lire la suite

Share This